123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

vendredi 15 juillet 2011

Grande Aiguille Rousse (Alpes Grées)


     En plus d’une même localisation au coeur des Alpes Grées, ce sommet présente bien des similitudes avec la Tsanteleina gravie un an auparavant : on y accède par un tracé conduisant dans un joli fond de vallée, sa face Nord est loin d’être démesurée, un petit bout d’arête permet de basculer au retour sur un autre versant et leur niveau de difficulté estimé est identique. La course vaut donc le détour même si elle semble actuellement surtout prisée par les adeptes du ski de randonnée. Outre le très beau cirque situé au fond du Vallon du Prariond et qui en constitue le point de départ, elle offre aussi une superbe vue sur les sommets de Tarentaise et de Maurienne, mais aussi sur l’Italie et son Grand Paradis. Cette sortie fut réalisée au terme d'un bref séjour en Vanoise, après avoir gravi successivement l'Aiguille du même nom et le Mont Pelve au départ du refuge du Col de la Vanoise.

Grande Aiguille Rousse

     Du refuge, on emprunte le sentier qui s’oriente vers l’Est, en restant initialement rive droite du Ruisseau des Loses avant de le traverser au mieux en direction du Col de la Vache. On poursuit alors vers le Sud-Est en contournant la Tête du Bouc. On remonte ensuite la moraine pour prendre pied sur le Glacier des Sources de l’Isère jusqu’au pied de la Grande Aiguille Rousse. On en remonte la face Nord-Est rive gauche puis on bifurque vers l’Est pour suivre l’arête jusqu’au sommet. On rebrousse alors chemin pour entamer la descente par la Voie Normale. Comme l'ascension avait été conclue rapidement, nous en avons profité au col séparant les 2 aiguilles pour poursuivre en direction de la Petite Aiguille Rousse. De son sommet, nous avons continué un temps sur l’arête en direction de la Pointe du Gros Caval avant de descendre sur les raides pentes neigeuses et rejoindre  l’itinéraire classique. Malgré cela, arrivée au refuge un peu avant 10h, juste à temps pour un grand chocolat chaud …

D'autres photos de cette course sont proposées ici.

Juin 2011