123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

dimanche 3 avril 2011

Hautes Chaumes (Vosges Gréseuses)


     Les alentours de Schirmeck offrent de nombreuses possibilités de sortie. Dans le cas présent, en une vingtaine de kilomètres mais avec un dénivelé modeste, l’itinéraire au départ de la maison forestière de Salm permet de découvrir des paysages naturels variés, en passant des forêts aux tourbières, des chaumes aux champs de fougères. De plus, à l’exception de quelques tronçons sur piste, l’essentiel du parcours emprunte des chemins étroits, en partie rocailleux sur grès rose, la plupart très peu fréquentés. Enfin, cerise sur le gâteau, le tracé permet d’aborder quelques curiosités historiques comme le Château de Salm et la Chapelle de Bipierre.

Les ruines du château de Salm

     On commence par monter en forêt vers les ruines du château. On contourne ensuite la Tête Pelée en direction de la Chatte pendue en traversant une zone naturelle protégée, ce qui nécessite le franchissement de plusieurs portiques par des escaliers ou des échelles. On poursuit dans la réserve biologique domaniale en passant par les ruines de la Marcairerie en direction des Hautes Chaumes. A cet endroit et au-delà, on observe la présence de nombreuses pierres à cupules dont l’origine reste énigmatique. Suivent la Tête des Blanches Roches puis la Tête de Bipierre d’où on jouit d’un très beau panorama à 360°. On entame alors la descente en direction de la Tourbière de la Maxe, puis de l’Etang du Coucou.

Avril 2010


Climont et Hang (Vosges Gréseuses)


     Situé au Sud-Ouest du Champ du Feu, le Climont est  un sommet gréseux culminant à près de 1000 m d’altitude. Il est la source de plusieurs ruisseaux, dont la Bruche qui s’écoule dans les prairies du Hang. Depuis les hauteurs, celui-ci apparaît comme une vaste clairière entourée de forêts et actuellement vouée à l’élevage. Quelques itinéraires classiques permettent d’atteindre le sommet du Climont au prix d’un dénivelé modeste. Mais il est également possible de parcourir le secteur par une large boucle offrant l’avantage d'un tracé des plus variés : larges pistes forestières, sentiers étroits sous les arbres, rudes pentes sur les crêtes voisines, …


L'Abatteux et le Voyemont dominant le Hang

     Au départ de la Fraise, on remonte la piste qui passe à proximité de la Ferme Caroline en direction du Climont. On la quitte pour basculer rapidement sur son versant Nord en empruntant un chemin peu fréquenté et colonisé par les bouleaux. On remonte ensuite en direction du sommet par un sentier étroit mais bien marqué et qui serpente en sous-bois à l’approche de la Tour Julius. Du sommet, on redescend  par l’itinéraire classique en direction du Hang, qu’on longe par la gauche pour entamer la montée vers l’Abatteux puis le Voyemont en suivant directement la crête. On redescend ensuite vers le Hang que l’on traverse en partie pour remonter vers la Fraise.

Un itinéraire détaillé est proposé ici.

Avril 2011


Grand Ventron (Vosges Granitiques)


     Ce sommet des Vosges granitiques culmine à 1204 m d’altitude et constitue le maillon d’une chaîne qui sépare l’Alsace et la Lorraine. Il fait partie intégrante d’une réserve naturelle éponyme créée voici un peu plus de 20 ans et qui abrite des forêts ayant conservé leur caractère originel et constituent un refuge pour le Grand Tétra. Le Grand Ventron peut être gravi en empruntant de multiples itinéraires, en particulier par une large boucle au départ du Lac de Kruth. Le tracé de plus de 20 km permet d’illustrer la grande diversité des paysages que l’on peut rencontrer dans les Hautes Vosges (lacs, ruisseaux, forêts, chaumes,…).

Lac de Kruth, au pied du Grand Ventron

     La montée en forêt franchit à plusieurs reprises ruisseaux et cascades et permet par endroits d’apercevoir le sommet du massif au travers des arbres. Une fois atteinte la chaume qui recouvre le sommet du Grand Ventron, on poursuit vers le Sud sur la crête pour atteindre successivement le Petit Ventron (1155 m), la Tête du Chat Sauvage (1153 m), la Chaume des Vintergés (1086 m) et enfin le Haut de Felsach (1161 m), d’où on entame la descente permettant de rejoindre le lac. En début de saison, comme en de nombreux autres endroits des Vosges, les Oxalis et les Populages des marais envahissent les multiples zones humides.

D'autres photos illustrant cette sortie sont proposées ici et un itinéraire détaillé .

Avril 2010