123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

dimanche 25 septembre 2011

Lacs de Forclaz (Beaufortain)


   Située sur les hauteurs de Bourg-Saint-Maurice, cette incontournable sortie donne accès à 5 lacs étagés dans de vastes alpages et permet, si la chance vous sourit, d’observer des vautours fauves. Outre les sommets proches, la vue étendue permet entre autres d’apercevoir au loin la Grande Sassière et le Mont Pourri. La manière la plus courante de procéder est d’emprunter l’étroite route en direction du Cormet de Roselend et ensuite la piste tout aussi étroite menant au Fort de la Platte depuis les Echines dessus. Le denivelé de cette sortie sans difficulté est alors de 600 m environ. Néanmoins, pour peu que l’on apprécie la randonnée, il est préférable de débuter au parking situé en début de piste en réalisant ainsi une jolie boucle par le vallon du Charbonnet.


Face à la Pointe de la Terrasse

     On commence par remonter la piste de 6 km menant au Fort de la Platte. A plusieurs reprises, des sentiers fléchés permettent heureusement de couper les lacets. Du Fort, poursuivre vers le Nord-Est par un tracé globalement rectiligne qui conduit au Col de Forclaz. Le sentier vers l’Ouest nous amène alors à un premier groupe de 3 lacs, d’où on entame la montée vers le Lac Noir, le plus élevé (2532 m). Au retour, on s’oriente vers le Nord à hauteur du col pour rejoindre le 5e lac situé en contrebas que l’on traverse à hauteur du mur de retenue. On poursuit en s’aidant quelque peu des mains dans le premier passage, afin de rejoindre une piste qui descend Sud-Est vers les chalets de Planey. On emprunte alors à droite un sentier nous ramenant au parking.

Août 2011

vendredi 16 septembre 2011

Lacs Jovet (Mont-Blanc)


     Située en bonne part dans la réserve naturelle des Contamines-Montjoie créée dans le but de protéger le site des aménagements, cette randonnée a ordinairement comme point de départ Notre-Dame de la Gorge. Elle peut cependant être effectuée depuis le Cugnon situé à l’extrémité du village, offrant ainsi la possibilité de parcourir des paysages variés, depuis le sentier en sous-bois jusqu’au plateau largement ouvert sur la vallée. Le denivelé n’en est que peu affecté mais le parcours s’étend alors sur un peu plus de 20 km. Le tracé emprunté permet ainsi de limiter l’usage de la piste menant au Col de la Croix du Bonhomme, itinéraire du Tour du Mont-Blanc (TMB) très fréquenté en saison estivale. Parcouru voici plus de 10 ans, cet itinéraire incorpora cette année une petite variante hors sentier augmentant sensiblement le niveau de difficulté. Ou comment joindre l'utile à l'agréable ...


Lac Jovet supérieur sur fond de Col du Bonhomme

     Du Cugnon, prendre plein Sud en forêt en direction de la Combe Noire. Le sentier monte globalement en suivant les courbes de niveau, passe à côté de la cascade de la Combe Noire et rejoint ensuite la piste en aval du Chalet de Nant Borrant. Continuer alors plein Sud en suivant le TMB et, environ 1 km au-delà du Chalet de la Balme, prendre plein Est en direction des Lacs Jovet. Contourner alors le lac principal pour atteindre le lac supérieur, plus petit et plus sauvage. Au-delà de ces lacs d’origine glaciaire, on peut poursuivre par le Col d’Enclave en direction du refuge Robert Blanc, point de départ de l’ascension du Dôme des Glaciers. Le retour se fait par le même itinéraire jusqu’au Chalet de Nant Borrant d’où on poursuit jusqu’au Pont Romain de la Téna. On prend alors à droite pour emprunter un sentier globalement parallèle à celui emprunté à l’aller et qui nous ramène au Cugnon.

Quelques photos illustrant la sortie seront proposées ici et un itinéraire détaillé .

Juin 2006 & Août 2016