123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

samedi 12 novembre 2011

Hautes Chaumes (Vosges Granitiques)


     Présentes en plusieurs endroits, y compris sur les hauteurs de la Tourbière de la Maxe dans les Vosges Gréseuses, les Hautes Chaumes sont des milieux naturels dont l’existence semble remonter à l’Age de Bronze. Situées sur les sommets, elles sont caractérisées par des espaces pastoraux qui résultent de l’action de l’Homme, notamment du défrichement par le feu. Les conditions climatiques pluvieuses et venteuses qui y règnent sont rudes et il n’est dès lors pas surprenant d’y rencontrer une flore qui présente quelques caractéristiques communes avec les espèces que l’on rencontre dans les Alpes, comme l’Anémone pulsatille ou la Gentiane jaune.


Pin anémomorphosé au Gazon du Faîte

     L’une des plus remarquables se situe entre les Cols de la Schlucht et du Calvaire. Elle est accessible directement depuis le Dreieck sur la route reliant les 2 cols. Mais qui veut randonner peut aussi rejoindre la ligne des crêtes qui traverse la chaume par une très belle boucle permettant au passage de visiter 4 lacs situés en contrebas. Ainsi, l’itinéraire pourra idéalement débuter au Lac Noir, d’où on s’orientera vers Lac du Forlet (ou Lac des Truites), le plus élevé des lacs vosgiens qui culmine à 1065 m d’altitude. On gagne ensuite le Lac Vert d’où on remonte vers la crête. De là, on s’oriente vers le Nord pour gagner le Gazon de Faîte puis le Gazon du Faing. On emprunte ensuite vers la droite un sentier surplombant le Lac Blanc en direction de l’Observatoire Belmont et on entame alors la descente pour rejoindre le Lac Noir.

D'autres photos de cette randonnée sont proposées ici et un topo .

Novembre 2011


Hohneck et Sentier des Roches (Vosges Granitiques)


     Le Hohneck est le troisième sommet des Vosges, culminant à 1363 m d’altitude sur la ligne de crête qui sépare l’Alsace de la Lorraine et dominant la station de ski de la Bresse. Le Petit Hohneck (1 289 m) est un ballon voisin situé à plus d’un kilomètre à l’Est. Ils sont tous deux localisés dans la partie Sud du massif, granitique par opposition à la partie Nord gréseuse. A l’Ouest du massif, le versant lorrain présente une pente douce exposée aux précipitations océaniques. A l’inverse, le versant alsacien est très abrupt et correspond à la ligne d'effondrement du fossé rhénan survenu lors du soulèvement des Alpes. La période glaciaire de l'ère quaternaire y à donné naissance à de nombreux cirques, lacs et tourbières.

Grand et Petit Hohneck, depuis les hauteurs de Soultzeren

     Ces 2 sommets peuvent être rejoints en s’en approchant au plus près par la route des crêtes, mais il ne s’agit alors pas de randonnée. En revanche, ils constituent un très bel objectif à atteindre par une sortie en boucle depuis le Col de la Schlucht. L’itinéraire emprunte au départ le Sentier des Roches que l’on doit à Henri Strohmeyer et qui remonte au début du 20e siècle. Exposé par endroits, il est équipé de nombreuses marches et mains courantes, est déconseillé par temps de pluie et fermé durant l’hiver. A sa sortie, on prendra la direction du cirque de Frankenthal, directement ou en faisant au préalable un crochet par la cascade de Stolz Ablass. Ensuite, on remonte en direction de la Grotte Dagobert puis du Petit Hohneck. On longe alors le sommet du Hohneck pour rejoindre Col de Falimont, d’où on regagne vers le Nord le Col de la Schlucht.

D'autres photos de cette randonnée sont proposées ici.

Novembre 2011