123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

vendredi 13 janvier 2012

La Montagne (Vanoise)


     En dehors d’un passage presque obligé lorsqu’on décide de traverser la Crête du Mont Charvet, on ne se bouscule pas vraiment aux chalets de la Montagne. Situés au pied de la crête, l’endroit est pourtant des plus agréables, offrant une très belle vue sur le massif du Grand Bec, la Grande Casse, la Pointe du Dard ou encore le Rocher de Villeneuve. On y accède facilement depuis le hameau de la Croix ou directement au départ de Pralognan moyennant un dénivelé modeste. Pour ce faire, on traverse les Bois de la Rossa et de Jettemont qui ceinturent le Rocher des Fattes avant de remonter en direction du Col de la Grande Pierre. Cette randonnée est théoriquement praticable en toutes saisons. Mais c’est sans oublier qu’elles sont légions les sorties durant lesquelles il a fallu rebrousser chemin tout près du but ou qui ont dû être reportées à une date ultérieure. Ou plus simplement que l’on a souhaité réitérer tant les conditions de montagne s’étaient révélées capricieuses.


Chalets de la Montagne

     Ainsi en fut-il des chalets de la Montagne où 3 tentatives furent nécessaires, du moins pour profiter pleinement du panorama offert par ce balcon sur la Vanoise. Lors d’une première sortie en raquettes dont l’objectif final était le Rocher de Villeneuve, les conditions étaient a priori favorables mais les nuages ont fait progressivement leur apparition en cours de journée. La vue sur les sommets était donc largement masquée, procurant un sentiment d'inachevé. La seconde tentative fut encore moins heureuse en raison de la présence de nuages bas. L’humidité pénétrante et le froid piquant furent partiellement atténués par l'hospitalité qui nous fut généreusement offerte dans un des chalets par un habitué des lieux. La troisième fut la bonne. Sur le replat, la sous-couche fragile émettait un bruit sourd en s'écrasant sous nos pas mais l’épaisse couche de neige fraiche dans laquelle on s’enfonçait profondément fut un vrai régal. Et le soleil était enfin de la partie …

Pour d'autres photos illustrant cette sortie, c'est ici et pour un itinéraire détaillé, c'est .

Mars 2011