123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

vendredi 6 avril 2012

Château de Guirbaden (Vosges Gréseuses)


     Le site du château-fort de Guirbaden est considéré comme le plus étendu d’Alsace. Situé à près de 600 m d’altitude, ce château médieval construit au XIe siècle fut, à plusieurs reprises au cours des périodes qui suivirent, détruit puis reconstruit. Il est classé comme monument historique depuis le fin du XIXe siècle. En dehors de la vaste esplanade qui abrite la Tour de la Faim et la Chapelle Saint-Valentin, la végétation est bien présente. Aussi, une visite des ruines en dehors de la période estivale, outre une moindre affluence, permet d’en scruter les moindres recoins. On accède à la cour intérieure par une succession de portes. De là, on peut se diriger vers le palais ou vers le donjon et observer, ça et là, des fenêtre romanes, des meurtrières variées, un puit, et même des latrines. Le légende du château raconte le triste sort réservé à ceux qui voulurent s’emparer de son trésor.

Château médiéval de Guirbaden

     Il existe diverses possibilités pour atteindre le site, les deux plus simples pour en faire une sortie familiale étant les suivantes. Soit partir de Grendelbruch et suivre, depuis la maison forestière, une large piste, qui mène à un sentier caillouteux conduisant à la porte principale située à l’Ouest. Soit entamer la montée au départ de Mollkirch en empruntant une piste, qui conduit cette fois à la porte de sortie du château située à l’Est. Dans ce cas, les 2-3 km parcourus correspondent à un dénivelé de 300 m environ. Dans le cas précédent, la distance est un rien plus longue mais le dénivelé n’est que de 100 m. En ce qui nous concerne, nous avons opté pour un parcours un peu plus conséquent en partant de l’extrémité opposée de la Forêt de Guirbaden. Au final, ce furent 12 km d’un tracé permettant d’arpenter bois profonds et larges clairières en alternant pistes forestières et étroits sentiers.

D'autres photos illustrant cette sortie sont proposées ici.

Avril 2012


jeudi 5 avril 2012

Kastelberg (Vosges Granitiques)


     Retour sur cette ligne de crête qui sépare l’Alsace de la Lorraine avec l’ascension du Kastelberg. Culminant à 1350 m, son altitude est à peine inférieure à celle du Hohneck situé un rien plus au Nord puisqu’il lui cède moins de 15 m. Vers le Sud, se succèdent divers sommets en direction du Grand Ventrontels le Rainkopf, le Rothenbachkopf ou encore l’Hasenlochkopf. Le Kastelberg est également flanqué de nombreux lacs, en particulier ceux de Blanchemer et de la Lande vers l’Ouest, au pied du Grand Artimont. Sur le versant alsacien, plus abrupt, les lacs d’Altenweiher et de Schiessrothried se logent au fond de cirques d’origine glaciaire, comme ceux parcourus précédemment au pied des Hautes Chaumes. Ces zones humides, qui étaient à l’origine des tourbières, ont été tranformées par la construction de barrages à la fin du XIXe siècle, après l’annexion de l’Alsace-Lorraine par l’Empire allemand en 1871.


Rainkopf et Kastelberg depuis la vallée

     En ce début de printemps, l’hiver est manifestement derrière nous mais la neige paraît encore présente au sommet des Hautes Vosges. Nous optons néanmoins pour une sortie « rando » afin de ne pas nous encombrer de matériel inutile. Le choix s’avèrera finalement judicieux, même s’il nous obligea à quelques changements de cap. L’itinéraire débute à Mittlach, petite commune de fond de vallée située au Sud-Ouest de Munster. Il alterne étroits sentiers, pistes forestières, chemins caillouteux et pentes herbeuses. La neige fait son apparition sur les hauteurs du Lac d’Altenweiher, finissant par recouvrir toute trace. Une belle pente nous tend les bras et nous l’empruntons pour atteindre le sommet du Rainkopf. La crête en direction du Kastelberg est encore largement recouverte de neige sans que cela entrave la progression. Un crochet par le Lac de Schiessrothried conclura cette sortie de 8h environ.

Pour une sélection de photos illustrant cette sortie, c'est ici.

Mars 2012