123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

mardi 19 février 2013

Montagne de Cherferie (Vanoise)


     La Montagne de Cherferie sépare les vallées abritant d’un côté Méribel et de l’autre Les Menuires. Son point de départ pour une sortie en raquettes, le joli petit village de Béranger, peut être atteint depuis Pralognan-la-Vanoise en une heure par la route de Moûtiers. Le spectacle au sommet, après 750 m de dénivelé, offre une large vue qui s’étend du Mont-Blanc au Nord à Péclet-Polset au Sud en passant par le Grand Bec et la Grande Casse à l’Est et sans oublier le Cheval Noir à l'Ouest.


Par delà le chalet Cacabeurre

     En direction de St-Martin-de-Belleville, le versant Sud-Est en pente modérée rend ce sommet propice aux randonnées en raquettes. Les possibilités de rejoindre la crête sont multiples, en particulier par un itinéraire en boucle qui rejoint le chalet Cacabeurre, d’où on poursuit en direction du Sud-Est vers la crête avant d’atteindre le Verdet. Le retour se fait en direction du Dos de Crêt Voland en empruntant la crête plein Nord pour repasser aux chalets des Doguettes après 5 h environ.

Avril 2008

Une sélection de photos illustrant cette sortie est proposée ici et un itinéraire détaillé .



mercredi 13 février 2013

Près du Crêt Monniot (Jura)



     Aubonne (à ne pas confondre avec son homonyme suisse dans le canton de Vaud) est un village d’un peu plus de 200 âmes situé dans le Doubs, au Nord de Pontarlier. Outre un château classé aux Monuments historiques, il possède une petite église datant du XVIIIe siècle et surmontée d’un clocher franc-comtois à toiture en laves (pierres plates) joliment colorées. L’été, le secteur ne manque pas d’attraits avec les Gorges de Nouailles et la Vallée de la Loue, un ravin de plusieurs centaines de mètres creusé dans le calcaire. L’hiver, c’est le ski de fond qui règne en maître aux abords du Crêt Monniot, un sommet qui culmine à plus de 1100 mètres d’altitude. L’occasion pour y user nos raquettes durant un week-end d’hiver en profitant de la neige tombée en abondance durant les jours précédents. Au menu, 3 sorties réalisées en étoile hors de sentiers battus, où le sens de l'itinéraire s'avéra souvent utile.


Sous le Crêt Monniot

     Le premier jour fut consacré à une sortie de 10 km sous un ciel gris en direction du Rond de Fosse. Montée facile par la piste jusqu’à la Perrouse du Haut puis à travers champ en passant par la Grangette. Retour par la crête avant de redescendre à travers bois par un tracé peu évident (4h et 400 m de dénivelé). Sortie plus conséquente le lendemain pour rejoindre le Crêt Monniot sous de fréquentes averses de neige. Au menu, pas loin de 20 km à souvent faire la trace dans l’épais tapis neigeux recouvrant les prairies et les bois. Montée par la Combe Paradis et retour par le Haut Mont et les Epercherets (8h et 500 m de dénivelé). Enfin, le troisième jour, 10 km sous le soleil mais une température très basse en direction de la Baume. Montée par la Brasse et retour par le Châtelet (5h et 350 m de dénivelé) par un tracé vierge, hormis les traces laissées par la faune. Que de neige brassée en un seul week-end ...

Février 2013

D'autres photos sont proposées ici et un itinéraire détaillé du Crêt Monniot est disponible .