123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

samedi 5 juillet 2014

Mont Tondu (Mont-Blanc)

     En cette fin de mois de juin, la température avoisinait les 35° aux abords de Bourg-Saint-Maurice et de gros orages étaient prévus en fin d'après-midi. Dans ces conditions, inutile de dire que l'idée de passer la nuit en montagne fut abandonnée. La décision a donc été prise de partir aux aurores et d'entamer directement l'ascension sans passer par la case refuge. Dès lors, que faire pour occuper valablement l'après-midi ? Une balade floristique, pardi ! Direction donc Notre-Dame-du-Pré, un petit village situé sur les contreforts du Mont Jovet. Les alpages et les sous-bois sont abondamment fleuris en cette période de l'année et les orchidées sont bien présentes pour peu que l'on y prête attention. L'endroit est totalement désert et il se dégage une étonnante impression de tranquilité, juste avant la tempête. Comme annoncé, les orages éclateront peu après, offrant un magnifique arc-en-ciel en direction du Sommet de Bellecôte. 


Mont Tondu et Glacier des Lanchettes

     Réveil à 5h pour un départ initialement prévu vers 6h, mais il peut toujours. Petit conciliabule : on patientera 1h. La situation se calme quelque peu et nous remontons donc la route menant à la Ville des Glaciers située dans la Vallée des Chapieux, où nous sommes accueillis par un temps brumeux et frais. Nous entamons la progression en direction du Col du Mont Tondu, d'abord par un sentier de randonnée, avant de remonter la moraine, puis emprunter un passage délicat équipé d'un cable. Ensuite, une arête rocheuse qui s'étire sur près d'1 km, très exposée par endroits, nous conduira au Pain de Sucre, puis au sommet du Mont Tondu que nous atteindrons vers midi. Retour jusqu'au col par le glacier mais sans avoir à chausser les crampons, la neige étant ramollie en raison de l'heure tardive. Le soleil multipliera alors ses apparitions lors de notre retour en vallée après 6h et 1200 m de dénivelé environ.

Une sélection de quelques orchidées de Notre-Dame-du Pré est visible ici.

Juin 2014