123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

mardi 15 juillet 2014

Réserve Biologique du Petit Mont Blanc (Vanoise)

     Plusieurs Réserves Naturelles Nationales aux spécificités variées bordent le Parc National de la Vanoise. Ainsi en est-il à l'Est de la Grande Sassière (2233 ha) qui abrite nombre d’espèces protégées au pied de la Tsanteleina. Ou encore à l’Ouest, le Plan de la Tueda (1112 ha) occupé en partie par une vaste forêt de Pins Cembro et que l'on traverse pour accéder aux Lacs du Mont Coua. Le secteur renferme également des Réserves Biologiques Dirigées (RBD) de taille plus réduite. Sur le territoire de Bozel, celle de la Dent du Villard (309 ha) abrite quelques espèces remarquables comme le Sabot de Vénus. Egalement créée en 1999, celle située dans la Forêt Domaniale du Petit Mont Blanc est constituée d’une mosaïque d’habitats naturels (forêts, landes, éboulis, pelouses, …). A l’inverse des Réserves Biologiques Intégrales (RBI) où la forêt est rendue à une évolution naturelle, la RBD du Petit Mont Blanc vise la conservation de la biodiversité du site par le biais de suivis et d’études (inventaire de la faune et de la flore, notamment) et d’actions de gestion (entretien, signalétique, pâturage, …).


Réserve biologique du Petit Mont Blanc

     La manière la plus aisée de parcourir la Réserve Biologique du Petit Mont Blanc est de remonter la route conduisant de Pralognan-la-Vanoise au hameau des Prioux. Du parking, il suffit alors d'emprunter brièvement le GR55 qui s'enfonce dans le vallon de Chavière, franchir vers la droite le pont enjambant le Doron, suivre le sentier qui grimpe en direction du Col du Mône et du Petit Mont Blanc et bifurquer ensuite à nouveau deux fois vers la droite pour regagner les Prioux. Le dénivelé et la distance modestes de cette boucle, avoisinant respectivement les 200 m et 3 km, en font une sortie idéale à pratiquer en famille. Mais rien n'empêche de partir directement du village en suivant en partie le tracé emprunté l'hiver en raquette pour se rendre au refuge du Roc de la Pêche et qui passe par la Chollière et le pont de Gerlon. En ce qui nous concerne, la flore et la (micro)faune y sont ordinairement visitées lors de l'un ou l'autre moment libre entre 2 cours d'alpinisme et observer notamment les Lis de Saint-Bruno et autres Lis martagon, 2 espèces remarquables protégées dans diverses régions.

Une sélection de quelques photos est visible ici.

Juin 2014