123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

vendredi 9 mai 2014

Ellbach (Forêt-Noire)

     La liste des randonnées vosgiennes pratiquées en toutes saisons commençant à s'allonger, l'envie nous a récemment pris d'explorer le massif situé de l'autre côté du Rhin : la Forêt-Noire. Ainsi, après une première incursion hivernale au Sud de Baden-Baden sur les hauteurs du Lac de Schwarzenbachtalsperre, c'est à l'Ouest de Baiersbronn que nous avons usé nos semelles en cette fin de printemps. Une partie des secteurs visités lors de ces 2 sorties fait maintenant partie intégrante du Parc National de la Forêt-Noire créé au début de l'année 2014 sur deux domaines distants de 3 km environ. A l'avenir, tout n'y sera vraisemblablement plus autorisé, notamment en ce qui concerne l'usage des chemins, le respect de l'environnement naturel devenant la règle au sein de ces vastes forêts s'étendant sur plus de 10.000 ha.


Vallée de l'Ellbach

     Après une journée maussade, la météo s'annonçait plus favorable, le soleil se montrant en effet généreux dès le lever du jour. En route pour le sommet de l'Ellbach, son lac et son torrent, les festivités organisées pour l'inauguration du parc barraient l'accès à la vallée depuis la Schwarzwaldhochstrassenous empêchant ainsi de rejoindre le point de départ prévu. Qu'à cela ne tienne, nous décidons d'effectuer la boucle en sens inverse en partant d'un endroit opposé choisi à la hâte. Par la suite, les contraintes de terrain nous obligeront à plusieurs reprises à modifier à nouveau l'itinéraire. Au final, en dépit d'un thermomètre n'affichant initialement que 6°, plus de 20 km seront parcourus sur des sentiers variés, parfois tortueux, parfois encombrés de végétation, et sans pratiquement rencontrer âme qui vive. Sauvage à souhait ...

Quelques photos illustrant cette sortie sont visibles ici.

Mai 2014

jeudi 8 mai 2014

Mont Sainte-Odile (Vosges Gréseuses)

     Culminant à 764 m d'altitude, le Mont Sainte-Odile abrite un monastère fondé approximativement en l'an 700 de notre ère par Odile de Hohenbourg, qui deviendra plus tard Sainte-Odile, patronne de l'Alsace. En contrebas du site jaillit la Source de Sainte-Odile qui possèderait des vertus curatives pour le traitement des maladies des yeux. Dominant la plaine, ce promontoire constitue donc un lieu de pélerinage très fréquenté. Plusieurs chapelles, dont celle des Larmes et celle des Anges, sont classées au titre des monuments historiques. Il en est de même du mur païen, ainsi baptisé par Léon IX qui le considérait antérieur à l'ère chrétienne mais qui remonterait en réalité au VIIe siècle. Cette enceinte mégalithique longue de plus de 10 km ceinture l'ensemble du site. De telles constructions, même si elles présentent parfois des différences notables, se rencontrent également à Frankenbourg et au Taennchel.


Au pied du monastère du Mont Sainte-Odile

     Pour beaucoup, et assez logiquement en raison de l'accès aisé, c'est en voiture que l'on se rend au Mont Sainte-Odile. Point de ralliement de nombreux itinéraires de randonnée, il serait cependant dommage de ne pas en profiter. Aussi, malgré un temps maussade, décidons-nous de nous y rendre par un parcours en boucle. Comme à l'accoutumée, celui-ci alternera pistes forestières et étroits sentiers menant, parfois dans de profonds sous-bois, à quelques panoramas étendus. Il rejoindra par endroits les chemins de Compostelle empruntés récemment à la Grande Hulle, 400 km plus au NordLe dénivelé et la distance n'excèderont pas, respectivement, 500 m et 10 km et, tout au long de l'itinéraire, l'ambiance restera quelque peu mystérieuse en raison d'une brume persistante. Le tracé viendra buter au pied du monastère, ce qui nous incitera à en faire la visite bien que ce ne fut pas initialement prévu. Après tout, pourquoi pas ?

Une sélection de quelques photos illustrant cette sortie est visible ici.

Mai 2014