123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

vendredi 18 mars 2016

Parc et Réserve Naturelle de Furfooz (Condroz)

      Le massif de Furfooz présente de multiples intérêts qui font le bonheur des amateurs de géologie et d’histoire mais aussi de faune et de flore. Il se caractérise en effet par l’existence de nombreuses grottes creusées au fil du temps par la Lesse et qui ont abrité les populations de la préhistoire il y a près de 15.000 ans. Leur exploration a mis au jour de nombreux objets et ossements remontant au Paléolithique et au Néolithique. Les vestiges romains de la forteresse d’Hauterecenne et de thermes remontent quant à eux aux IIIème et IVème siècles. Le site occupe un méandre de la rivière et se présente comme un vaste plateau coupé en son centre par le Ri des Vaux, un petit ruisseau souvent asséché. Par sa disposition et son orientation, il offre des biotopes variés à dominante calcicole et qui comprennent en particulier des zones boisées et des pelouses ainsi que des éboulis et des rochers où se développent une flore supportant de fortes conditions de chaleur et de sécheresse. On peut également y observer des espèces emblématiques comme le Faucon pèlerin ou le Demi-deuil. 


Trou du Grand Duc sur les hauteurs de la Lesse

     Le Parc de Furfooz est facilement accessible en voiture mais la région est belle et ce serait dommage de ne pas en profiter pleinement. Nous y étions passé rapidement lors d'une précédente sortie dont l'objectif était les Aiguilles de Chaleux. Nous avons donc remis le couvert mais en procédant cette fois en ordre inverse puisque l'itinéraire nous a conduit à Furfooz en passant par les Aiguilles. Le point de départ fut Walzin et son superbe château perché sur un promontoire dominant la Lesse. Construit au XIe siècle, il assurait la défense de l'accès Sud de la ville de Dinant, le passage obligé en venant de France étant alors le gué situé en contrebas. L'édifice a fait l'objet de nombreux sièges et destructions au cours des siècles, notamment lors de la révolution française durant laquelle furent détruites les archives. Propriété privée, il a ensuite fait l'objet d'importantes restaurations. L'itinéraire longe initialement la rivière avant de gagner les hauteurs pour rejoindre les Aiguilles de Chaleux. Il redescend ensuite vers la Lesse qu'il longe à nouveau pour nous mener au Parc de Furfooz.

D'autres photos du parc sont proposées ici et une flore utilisable sur smartphone est téléchargeable .

Mars 2016