123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

Faune, flore et réchauffement climatique


     En un vingtaine d'années, la température moyenne a progressé d'1 degré environ, ce qui équivaut approximativement à 250 km plus au Sud. Ce réchauffement climatique conduit à une migration de la faune et de la flore vers des latitudes et des altitudes supérieures. Ce fait n'est pas nouveau mais il est révélé de manière plus précise par 2 études publiées récemment dans la revue Nature Climate Change. 

     La première, consacrée aux communautés d'oiseaux et de papillons, montre que le déplacement vers le Nord s'est opéré mais à un rythme plus lent pour les oiseaux. La différence qui en résulte au niveau de leurs répartitions géographiques respectives pourrait affecter de manière importante les interactions entre les différentes espèces.

     La seconde a analysé des centaines d'échantillons de végétation répartis sur plusieurs dizaines de grands sommets européens. Les résultats montrent que de nombreuses plantes adaptées au climat froid des montagnes migrent vers les sommets et sont progressivement remplacées par des espèces mieux adaptées à la chaleur. A terme, certaines d'entre elles pourraient être amenées à disparaître.

La Mer de Glace, qui a reculé de plus de 2 km en près de 2 siècles