123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

Une valse à trois temps

     Comme dans d'autres circonstances, le chiffre 3 est apparu régulièrement au cours de nos pérégrinations montagnardes. Ainsi, notre premier trek alpin nous menant à la Dent Parrachée s'est déroulé durant 3 jours entre Tarentaise et Maurienne. Le même temps fut nécessaire pour gravir des sommets emblématiques de Haute Maurienne, comme l'Albaron et la Grande Ciamarella. Pour cause de météo défaillante, il nous faudra 3 tentatives pour profiter pleinement d'une sortie "raquette" aux chalets de la Montagne. Et pour les mêmes raisons, cela fait 3 ans que l'on reporte un beau parcourt itinérant dans le massif du Mont-Blanc. Enfin, nous en sommes à notre 3e ascension de la Grande Casse, le plus haut sommet de la Vanoise.


Voie normale des Grands Couloirs

     Découverte de manière assez fortuite (voir le retour aux sources), cette belle montagne fut d'abord contemplée lors des randonnées classiques effectuées dans le secteur. Ensuite, après quelques courses d'alpinisme facile comme la Pointe du Dard et le Dôme de Chasseforêt, l'ascension de la Grande Casse par la Voie Normale coincidera avec le début d'une période plus assidue. Les courses se sont alors multipliées chaque début d'été pour gravir successivement les principaux sommets dans et hors du massif. Les pentes se sont progressivement redressées et les Face Nord furent recherchées comme celles de la Grande Aiguille Roussela Tsanteleina, la Becca du Lac, la Grande Ciamarella ou encore le Grand Paradis.


Au pied de la Face Nord, face à la Grande Motte

     Ainsi en fut-il de la Face Nord de la Grande Casse qui inaugura cette série. Elle faisait suite à l'ascension la veille de la Pointe de la Grande Glière qui offre une très belle vue sur l'itinéraire à suivre. Les divers sommets de la Vanoise ayant ensuite été gravis uns à uns, nos pas nous guideront régulièrement vers d'autres massifs. Mais c'était sans compter sur les aléas de la météo qui nous contraindront à plusieurs reprises à modifier nos plans, nous ramenant récemment au pied de la Grande Casse. Nous la gravirons cette fois par le Couloir Messimy, une voie sur laquelle nous lorgnions depuis quelque temps déjà. On pourrait à l'avenir y ajouter une ultime ascension par le Couloir des Italiens mais il s'agirait alors d'une valse à 4 temps ...


Sommet de la Grande Casse depuis la Pointe Mathews