123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

samedi 1 mai 2010

Vallon de Champagny (Vanoise)

     Classé depuis 1992, le Vallon de Champagny-le-Haut couvre près de 2500 ha dans la zone périphérique du Parc National de la Vanoise, au pied des faces Nord de la Grande Glière, la Grande Motte et la Grande Casse. Occupé anciennement par les glaciers, il abrite plusieurs hameaux comme la Chiserette, le Bois, Friburge et le Laisonnay, tous accessibles l'été par une route étroite et sinueuse. L'hiver, seul les 2 premiers le sont, même si les autres le restent moyennant le fait de chausser les skis ou d'emprunter les tracés aménagés pour les raquettes. Depuis plus de 50 ans, les hameaux les plus éloignés ont donc cessé d'être des lieux d'habitation permanente, notamment Friburge, blotti sous son rocher, à l'abri des couloirs d'avalanche qui l'entourent de part et d'autre. Objectif de balade familiale l'été, le refuge de la Glière situé au fond du vallon peut être atteint l'hiver au prix de 12 km et d'un dénivelé qui avoisine les 600 m.

Le Grand Chalet

     Après plusieurs années de randonnée en Vanoise, l'envie est prise de nous y rendre l'hiver pour pratiquer la raquette. Une réservation tardive comme à notre habitude et le tour est joué. Après un départ de nuit pour arriver à Champagny en fin de matinée, nous avons juste le temps de chausser les raquettes pour nous engager dans le vallonL’itinéraire emprunte en partie un sentier balisé qui permet de rejoindre sans difficulté les hameaux isolés. Ca se complique quelque peu au delà du Laisonnay d’en Haut en raison de l’une ou l’autre pente plus accusée et surtout du risque d’avalanche. Le tracé est en effet situé sur une face exposée au sud et la présence de nombreuses coulées sera là pour attester du danger potentiel. L'ambiance est cependant magique en raison d'un isolement presque total, hormis les quelques skieurs de randonnée qui dévalent les pentes et auxquels il convient d'être attentif.

Avril 2008

Quelques photos de la sortie sont proposées ici et un itinéraire détaillé .