123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, le Beaufortain, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, le Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

jeudi 2 mai 2019

Gorges de l'Areuse (Jura)

     Deux mois à peine après un dernier séjour à Aubonne et quelques sorties "raquette" dans le Jura vaudois (Chasseron, Suchet et Tête de Ran), retour dans ce même secteur afin de profiter des premiers jours de printemps. La météo était annoncée changeante, les périodes de soleil alternant avec une couverture nuageuse plus importante. Ce fut effectivement le cas lors d'une sortie au Mont Tendre qui se refuse obstinément à nous permettre une ascension dans des conditions optimales, le soleil ne faisant son apparition qu'à l'approche du sommet. Le jour précédent en revanche, un franc soleil était présent dès les premières heures du jour, ce qui nous incita à nous rendre aux Gorges de l'Areuse. Situées à l'Est du Creux du Van, un cheminement y a été aménagé il y a près de 150 ans au départ de Noiraigue. Inutile de dire que le site est très prisé et que le flot de marcheurs peut-être dense par moments.


Violette et Asplenium sur les rives de l'Areuse

      Nous emprunterons donc un parcours alternatif afin de profiter au mieux de la quiétude des lieux. Nous optons ainsi pour un départ en aval de Noiraigue afin de remonter initialement le cours d'eau en longeant sa partie la plus étroite, basculer sur sa rive droite que l'on suit durant quelques kilomètres, avant de traverser à nouveau l'Areuse à Champ-du-Moulin pour gagner la Chute de la Verrière. Le retour vers notre point de départ empruntera des chemins forestiers sur les hauteurs dans une tranquillité absolue. Le ballet du Cincle plongeur fut observé à plusieurs reprises dans les zones élargies de la rivière et la Cardamine à 5 folioles illuminait de nombreux endroits par ses couleurs violacées. Ajoutons à cela, au hasard du cheminement, une belle vue sur le Creux du Van, de quoi ponctuer de la meilleure manière cette randonnée de 15 km et 600 m de dénivelé environ dans une région qui n'en finit pas de nous dévoiler ses richesses.


Saut de Brot, Cardamine à 5 folioles, Creux du Van, Champ-du-Moulin, Chute de la Verrière

Avril 2019

dimanche 10 mars 2019

Moine de la Vallée, par les Rochers du Capucin (Jura)

     C'est maintenant devenu presque une tradition : la fin du mois de septembre est mise à profit pour des retrouvailles à Aubonne où quelques jours seront consacrés à l'une ou l'autre randonnée dans le Jura de part et d'autre de la frontière. Dans l'attente des premiers arrivants, nous décidons d'effectuer une courte sortie sur les hauteurs de Mouthier-Haute-Pierre. Situé à l'entrée des Gorges de Nouailles d'où s'écoule la Loue, une résurgence du Doubs, le village trouve son origine voici plus de 1000 ans avec l'établissement d'un prieuré. Il est dominé au Nord par la Roche de Hautepierre-le-Châtelet, à l'Est par le Rocher de la Baume et au Sud par le Moine de la Vallée, la Loue s'écoulant vers l'Ouest pour rejoindre le Doubs après un parcours de plus de 100 km.


Roche de Hautepierre-le-Châtelet, Rocher de la Baume et Mouthier-Haute-Pierre

      Le belvédère situé au sommet du Moine de la Vallée offre, à plus de 400 m au-dessus de Mouthier-Haute-Pierre, une vue étendue sur le village et les sommets qui l'entourent, en particulier la Roche de Hautepierre-le-Châtelet située en rive droite de la Loue. Facilement accessible en voiture, il peut constituer le point de départ d'une jolie boucle qui emprunte en bonne part le GR590. Le tracé descend initialement en direction de Mouthier-Haute-Pierre avant de bifurquer vers l'Ouest pour rejoindre le village de Longeville. De là, on amorce progressivement un virage à 180° pour remonter en direction des Rochers du Capucin. On suit alors la longue crête en empruntant bois et prairies pour regagner le point de départ au bout de 8 km et 300 m de dénivelé environ.

Descente en forêt, GR590, Colchique d'automne, prairie à Longeville, Rochers du Capucin

Septembre 2018