123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, le Beaufortain, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, le Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

samedi 10 novembre 2018

Lacs du Crozet et de la Grande Sitre (Belledonne)


     Notre dernière randonnée botanique du début d'été aura pour cadre le Massif de Belledonne qui, sur une soixantaine de kilomètres, s'étire en une succession de chaînons depuis Grenoble. Ainsi, au massif de Belledonne proprement dit situé au Sud font suite vers le Nord-Est ceux des 7 Laux et de l'Allevard. L'Isère et la Vallée du Grésivaudan les séparent des Bauges et de la Chartreuse à l'Ouest. A l'Est, ce sont notamment l'Arc et l'Eau d'Olle qui marquent la séparation avec les massifs de la Vanoise et des Grandes Rousses. Le principal sommet, le Grand Pic de Belledonne, culmine à près de 3000 m d'altitude. Sur son versant Ouest s'étalent une multitude de lacs que l'on peu atteindre sans difficulté au prix de 700 m de dénivelé environ. Ainsi en est-il des lacs de Crop au Nord, du Crozet à l'Ouest et Robert au Sud. Ces derniers sont inclus dans une zone Natura 2000.


Massif de Belledonne dominant la Vallée du Grésivaudan

    Partis de Chartreuse le matin-même, c'est dans ce secteur que nous décidons de nous rendre, en particulier aux abords du Lac du Crozet. La voie la plus directe pour l'atteindre consiste à partir de Pré Raymond à l'Est de Revel en effectuant un parcours en aller-retour. Nous opterons pour une large boucle qui débutera par un tracé en forêt au départ du Pré du Molard avant de gagner les pelouses alpines et les rocailles à proximité du lac où la flore est riche en espèces variées. De là, nous gagnerons le Lac de la Grande Sitre en empruntant le Col du Loup. La présence de neige sur les hauteurs ne facilitera pas toujours la progression et le retour se fera en fin d'après-midi sous une belle lumière et dans un calme absolu, hormis les aboiements d'un Patou à la Pointe de la Sitre. Comme le Grand Som en Chartreuse, cette première dans la Chaîne de Belledonne devrait en appeler bien d'autres ...


Trois Ruisseaux, Lac du Crozet, Violette à 2 fleurs, Primevère hirsute, Lac de la Grande Sitre


Juillet 2018

mardi 6 novembre 2018

Petit et Grand Som (Chartreuse)


     En ce début d'été, nous poursuivons nos "randonnées botaniques" entamées les années précédentes du Jura à la Vanoise. Nos pas nous guiderons vers le Monastère de la Grande Chartreuse où nous opterons pour un sommet en position centrale de manière à bénéficier d'une vue étendue sur un massif qui nous est totalement inconnu. Ce sera donc le Grand Som qui domine le vaste domaine abritant les moines-ermites de l'ordre des Chartreux. Un premier monastère édifié à la fin du XIe siècle fut détruit par un éboulement au début du siècle suivant. Un second fut alors construit quelques kilomètres en aval dans le même vallon de Saint-Bruno. A la suite d'un incendie qui le détruisit à son tour au XVIIe siècle, un nouveau bâtiment fut édifié selon le schéma actuel et classé au titre des monuments historiques en 1932. Les liqueurs de Chartreuse élaborées à partir de nombreuses plantes selon des recettes tenues secrètes ont été commercialisées à partir du XVIIe siècle. Elles représentent la principale source financière du monastère.


Petit et Grand Som

    Le Grand Som peut-être atteint par le Nord, l'Est ou le Sud en passant respectivement par les Cols de Bovinant, des Aures ou du Frenay. Notre choix se portera néanmoins sur un départ depuis l'Ouest en empruntant le Col de la Ruchère en enchaînant ainsi les 2 sommets. Le tracé monte en forêt avant de gagner les alpages sous le Petit Som que l'on atteint en remontant une brêche. Le tracé conduit ensuite vers l'Habert de Bovinant et son troupeau gardé par un Patou avant de gagner le sommet du Grand Som par le Sentier des Moutons. La flore comprend bon nombre d'espèces rencontrées auparavant au Crêt des Mouches dans le Massif des Bornes et à la Dent des Portes dans les Bauges, y compris quelques espèces emblématiques comme le Lis martagon. Mais les 900 m de dénivelé parcourus en 8h environ nous réserveront aussi de belles surprises avec en particulier la Potentille brillante, l'Ail victorial et le Centranthe à feuilles étroites. Une première expérience en terre de Chartreuse qui ne devrait donc pas rester sans suite !


Brêche du Petit Som, Potentille, Ail et Centranthe, Grand Som et Vallon de Saint-Bruno

Juillet 2018