123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, le Beaufortain, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, le Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

mercredi 17 octobre 2018

Vallée de l'Hermeton (Condroz)


     A l'instar de la Molignée, un autre affluent de la Meuse plus au Nord, l'Hermeton s'écoule d'Ouest en Est pour se jeter en rive gauche de ce même fleuve. Prenant sa source en Fagne-Famenne, l'Hermeton est une rivière poissonneuse qui traverse bois et prairies avant de pénétrer en forêt condrusienne. Le relief est alors plus accidenté et la vallée se fait plus sombre et encaissée. Le lit de la rivière, creusé au fil du temps dans le socle schisteux, présente de multiples méandres. Remonter le cours de l'Hermeton revient donc à varier continuellement d'orientation en empruntant tantôt des passages rocheux étroits et glissants dominant la rivière, tantôt des sentiers plus larges se faufilant dans la végétation.


Sentier forestier en remontant l'Hermeton

     Lors d'une première randonnée, nous avions opté pour une large boucle en direction de l'Ouest. Sur une vingtaine de kilomètres, l'itinéraire suit le cours de l'Hermeton en direction du Moulin de Prêle pour ensuite revenir par des pistes forestières et de petites routes de campagne. Cinq ans plus tard, nous remettons le couvert en empruntant cette fois des tracés alternatifs. L'un au Nord permet, depuis les hauteurs d'Hastière, de rejoindre la rivière en aval des cordes fixes par une pente plus accusée, la Tienne d'Enfer; l'autre au Sud longe un affluent de l'Hermeton, le Ruisseau de Soumiée, que l'on traverse à gué à plusieurs reprises. Le parcours revêt alors un caractère des plus sauvages ...


Moulin de l'Hermeton, fontaine, passage cablé, Moulin de Prêle, passage à gué.

Octobre 2013 & 2018

vendredi 12 octobre 2018

Grand Taureau (Jura)


     Retour au Grand Taureau après une première visite effectuée en fin de printemps quelques années plus tôt. Les conditions n'étaient alors pas optimales car le temps était maussade et brumeux en début de journée avant de se dégager quelque peu l'après-midi. Comme le Châteleu situé un peu plus à l'Est, le Grand Taureau est un sommet sans prétention qui se laisse gravir sans difficulté. Il vaut cependant le détour si l'on ne se contente pas de l'atteindre au départ du parking situé sous le sommet. Le tracé offre alors une belle opportunité de progresser en pleine nature où les chances de croiser âme qui vive sont pratiquement inexistantes. Le Jura dans ce qu'il a de meilleur en quelque sorte. Et selon la saison, quelques belles espèces florales peuvent être observées, notamment la Nivéole de printemps bien présente près du Ruisseau des Entreportes.


Montagne du Larmont sur fond de Grand Taureau

     Les conditions sont bien différentes en cette fin d'été et la sortie sera effectuée sous un soleil radieux. Des Dames des Entreportes, nous remontons en direction de la Ferme de la Motte avant de pénétrer en forêt. Le tracé emprunte la Route de l'Absinthe pour déboucher sur l'alpage qui domine les Rochers de Larmont. Il suffit alors de suivre le Sentier découverte qui longe la crête pour ensuite rejoindre la piste et gagner le sommet au bout de 2 km environ. La vue s'ouvre alors vers la Roche de Hautepierre et le Crêt Monniot au Nord et le Chasseron au Sud. La sortie peut s'effectuer en simple aller-retour ou en effectuant un crochet par Grange Ferry mais il est possible de poursuivre au-delà du sommet. On rejoint alors un itinéraire de randonnée par-delà la frontière suisse en direction de la ferme de la Grosse Ronde avant de regagner le point de départ.


Dames des Entreportes, la Motte, Rochers du Larmont, frontière, Nivéole de printemps

Avril 2013 & Septembre 2018

Un itinéraire détaillé est proposé ici.