123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

mardi 15 septembre 2015

Val de Moiry (Valais)

     L’année précédente, les mauvaises conditions météo nous avaient fait renoncer à quelques belles sorties dans le Chablais. Nous étions donc bien décidés à les réaliser un an plus tard, même si les prévisons n’étaient pas des plus optimistes. Elles se révélèrent en réalité pires que ce qui était annoncé et nous avons donc dû à nouveau revoir nos prétentions à la baisse. Ainsi, la Pointe de Chésery sur la crête franco-suisse et le Col d’Ugeon par delà la frontière furent atteints à chaque fois au prix de 500 m de dénivelé sous le vent et la pluie, et dans un brouillard parfois épais. Mais ce n’est probablement que partie remise et nous prenons ensuite la direction de l’Italie, où une amélioration sensible était annoncée. En chemin, nous en profitons pour gagner le Lac de Moiry et ses abords pour une courte randonnée. Nous profiterons momentanément du soleil valaisan avant de poursuivre en direction du Lac Majeur en franchissant le Simplonpass.


Lac de Moiry, depuis le Lac du Louché

      Pour gagner le Lac de Moiry, on emprunte la route qui remonte le Val d’Anniviers en direction de Grimentz. On rejoint alors directement les abords du lac à hauteur de la partie supérieure du barrage, côté Est. Mais si l’on veut marcher un peu, il suffit de stationner sur un petit parking situé en contrebas de la retenue d’eau. On remonte alors un sentier sur la droite qui permet d’atteindre l’extrémité du barrage, côté Ouest. Ensuite, on poursuit vers les alpages de Torrent, voire jusqu’au col du même nom en passant près du Lac des Autannes. Alternativement, on peut se limiter au Lac du Louché situé au bas des alpages dans un zone un peu plus humide. Enfin, il est également possible d’effectuer le tour du lac en empruntant divers itinéraires. La flore est abondante et diversifiée et la vue s’étend au loin sur les sommets suisses, notamment le Glacier de Moiry qui s’étire au-delà du lac et la Dent d’Hérens située plus au Sud.

Août 2015