123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

mercredi 30 septembre 2015

Réserve Naturelle de la Grande Sassière (Alpes Grées)

     La randonnée au Col du Palet ayant été de courte durée et la météo ne semblant pas se dégrader davantage, nous avons pris la direction de la Réserve de la Grande Sassière. Le site se trouve en effet situé sur le versant opposé de la vallée menant de Bourg-saint-Maurice à Tignes et était donc accessible rapidement. Jouxtant l'Italie, cette zone protégée fut créée en 1973, soit 10 ans après la création du Parc National de la Vanoise. Elle doit son origine, en guise de compensation, à la suppression d'une autre réserve, déclassée pour permettre le développement du domaine skiable de Tignes. Le Bouquetin des Alpes y est bien présent ainsi que la Marmotte qui semble peu farouche en ces lieux. La flore compte diverses espèces rares, dont plusieurs protégées au niveau national.


Réserve de la Grande Sassière sur fond de Tsanteleleina

      A l'instar de l'alpage du Ruitor traversé lors de la marche d'approche menant au Glacier de l'Invernet, le secteur avait été précédemment arpenté pour gagner la Face Nord de la Tsanteleina. Cette sortie alpine avait eu lieu en début d'été et la flore était alors abondante, avec notamment quelques belles orchidées. Au départ du Lac du Chevril, on rejoint la réserve en remontant une route étroite et sinueuse qui conduit au Barrage du Saut. Ensuite, il suffit d'emprunter la large piste qui conduit au Lac de la Sassière, d'où on jouit d'une très jolie vue sur la Tsanteleina. On traverse alors le barrage pour emprunter au retour un sentier qui s'étire sur la rive gauche du Ruisseau de la Sassière et nous ramène au point de départ après 5 km environ. Une belle promenade familiale en quelque sorte ...


Grande Sassière, chalets du Saut, Plan de la Sassière, Marmotte, Tsanteleleina

De gauche à droite et de haut en bas :


Renoncule des glaciers (Ranunculus glacialis), Véronique buissonnante (Veronica fruticans), Scutellaire des Alpes (Scutellaria alpina), Minuartie printanière (Minuartia verna), Joubarbe des montagnes (Sempervivum montanum), Gentiane ponctuée (Gentiana punctata), Pédiculaire du Mont Cenis (Pedicularis cenisia), Anémone du Mont Baldo (Anemone baldensis), Orchis brûlé (Neotinea ustulata), Saxifrage à feuilles opposées (Saxifraga oppositifolia), Arnica (Arnica montana), Valériane à trois folioles (Valeriana tripteris), Trolle (Trollius europaeus), Gentiane printanière (Gentiana verna), Azalée naine (Kalmia procumbens), Dryade à huit pétales (Dryas octopetala), Saxifrage à deux fleurs (Saxifraga biflora), Benoîte rampante (Geum reptans), Anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria), Sainfoin des Alpes (Hedysarum hedysaroides), Orchis grenouille (Coeloglossum viride), Renouée vivipare (Polygonum viviparum), Biscutelle commune (Biscutella laevigata), Bartsie des Alpes (Bartsia alpina), Hélianthème alpestre (Helianthemum italicum var. alpestre), Raiponce orbiculaire (Phyteuma orbiculare),  Trèfle alpin (Trifolium alpinum), Pédiculaire de Kerner (Pedicularis kerneri), Soldanelle des Alpes (Soldanella alpina), Pensée des Alpes (Viola calcarata), Orchis mâle (Orchis mascula), Antennaire dioique (Antennaria dioica), Séneçon doronic (Senecio doronicum), Orchis vanille (Gymnadenia rhellicani subsp. rhellicani), Silène acaule (Silene acaulis subsp. exscapa) & Céraiste à une fleur (Cerastium uniflorum).

Quelques espèces observées des abords du lac vers le sommet de la Grande Sassière

Août 2015 & Juillet 2017