123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

jeudi 5 septembre 2013

Lac de l'Etroit (Vanoise)

     Après avoir longtemps hésité à parcourir à nouveau les montagnes pyrénéennes ou crétoises, nous avons finalement opté cet été pour une terre qui nous était inconnue : les parcs naturels du Piémont. Cela ne nous a cependant pas empêché de finir le séjour en terrain connu : la Vanoise et le Beaufortain. Le temps était annoncé menaçant en cette première journée savoyarde et notre choix s'est donc porté sur une courte sortie, le Lac de l'Etroit, espérant ainsi échapper aux orages. Objectif pratiquement atteint puisque, même si nous avons essuyé les premières gouttes, les fortes pluies de l'après-midi ont pu être évitées. Situé sur les hauteurs de la Vallée du Ponthurin, on peut y accéder de 3 manières différentes, chacune correspondant à un dénivelé spécifique : le Tovet (400 m), Les Lanches (750 m) et Nancroix (850 m). Le 1e et le 3e itinéraires, en partie communs, présentent cependant une pente nettement plus accusée permettant une ascension rapide mais qu'il est préférable d'éviter à la descente.

Lac de l'Etroit

     Dans ces conditions et pour bénéficier des plus belles perspectives, la meilleure option consiste à effectuer le tracé en boucle au départ de Nancroix. Pour ce faire, il convient de traverser le Pont Romane enjambant le Ponthurin, puis de prendre à droite et immédiatement à gauche pour remonter en forêt. Le sentier est souvent raide et dégradé par endroits. On rejoint la bifurcation menant au Tovet et on poursuit la montée, la pente ne s'adoucissant véritablement qu'à l'approche du lac. On contourne alors celui-ci par la gauche pour rejoindre l’épaule au milieu des alpages et on entame ensuite la descente vers les Grandes Baraques. On poursuit la descente en forêt jusqu’à atteindre la piste, d’où on prend à gauche pour rejoindre le point de départ après 3-4 h. Alternativement, avant de rejoindre la piste, on emprunte à gauche un sentier menant à l’ancienne mine de plomb. Le tracé suit initialement les courbes de niveaux avant de redescendre finalement vers la piste, d’où on rejoint le Pont Romane.

Août 2013