123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

dimanche 4 juillet 2010

Lac du Clou (Vanoise)


     Situé sur les hauteurs de la route menant à Val-d’Isère, on accède au lac à partir du Monal. Ce hameau fait face au massif du Mont Pourri et représente le premier site classé en Savoie il y a plus de 20 ans. Il est composé de quelques maisons, d'une chapelle, d'une ferme d'alpage et d’un refuge abrité dans un chalet datant du XVIe siècle. Le dépaysement est donc assuré. On peut rejoindre ce hameau depuis Chenal ou mieux en empruntant une piste forestière depuis l’Echaillon et profiter ainsi d’un joli périple le long du ruisseau du Clou. 

Lac du Clou sur fond de Rochers de Pierre Pointe

     Le tracé menant au lac monte d’abord en forêt pour rejoindre une piste conduisant au barrage. Le paysage s’ouvre alors largement sur un cirque délimité au Nord par la Pointe d’Archeboc et au Sud par celle des Mines. Lorsqu’on se retourne, c’est tout le Mont Pourri et ses nombreux glaciers qui s’offrent à la vue. On bifurque alors vers le Nord pour entamer la montée vers le lac. Luxuriante aux abords du Monal, la flore se raréfie ensuite tout en permettant d’observer quelques espèces intéressantes, parmi lesquelles plusieurs orchidées.


Ruisseau du Clou, hameau du Monal, Chapelle St Clair, Mont Pourri, refuge du Monal

     Un aperçu de la flore (de gauche à droite et de haut en bas) :


Hippocrépide à toupet (Hippocrepis comosa), Orchis brûlé (Neotinea ustulata), Trèfle bai (Trifolium badium), Renoncule de Küpfer (Ranunculus kuepferi), Orchis de mai (Dactylorhiza majalis), Saxifrage sillonnée (Saxifraga exarata), Globulaire à feuilles en coeur (Globularia cordifolia), Pensée sauvage (Viola tricolor), Homogyne des Alpes (Homogyne alpina), Pseudorchis blanc (Pseudorchis albida), Euphorbe petit-cyprès (Euphorbia cyparissias), Géranium des forêts (Geranium sylvaticum), Sisymbre d'Autriche (Sisymbrium austriacum), Serpolet (Thymus serpyllum), Anémone soufrée (Anemone alpina subsp. apiifolia), Gentiane printanière (Gentiana verna), Gaillet à feuilles inégales (Galium anisophyllon), Trolle d'Europe (Trollius europaeus), Véronique sans feuilles (Veronica aphylla), Dryade à huit pétales (Dryas octopetala), Soldanelle des Alpes (Soldanella alpina), Silène acaule (Silene acaulis subsp. exscapa), Hélianthème à grandes fleurs (Helianthemum grandiflorum), Clématite des Alpes (Clematis alpina), Orchis militaire (Orchis militaris), Centaurée des montagnes (Centaurea montana), Renoncule à feuilles de platane (Ranunculus platanifolius), Primevère farineuse (Primula farinosa), Pensée à 2 fleurs (Viola biflora), Désespoir-du-peintre (Saxifraga cuneifolia), Polygale alpestre (Polygala alpestris), Anémone/Pulsatille) des Alpes (Anemone alpina subsp. alpina), Saxifrage à feuilles opposées (Saxifraga oppositifolia), Gagée fistuleuse (Gagea fragifera) & Bartsie des Alpes (Bartsia alpina).

Quelques espèces observées entre le hameau du Monal et le Lac du Clou

Juin 2010 & 2017