123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

samedi 23 juillet 2016

Mont de Baulmes (Jura)

     De retour dans le Jura vaudois, nous décidons de parcourir à nouveau les Aiguilles de Baulmes que nous avions déjà traversées précédemment en bonne part dans la brume. Nous espérions cette fois profiter de conditions plus clémentes et ce fut en partie le cas. En effet, même si les nuages se sont obstinément accrochés sur les divers sommets, notamment le Suchet et le Chasseron voisins, le soleil s'est montré généreux par moments. Pour varier les plaisirs, l'idée était d'emprunter un itinéraire permettant de suivre intégralement la crête jusqu'au Mont de Baulmes. Bien que celui-ci soit facilement accessible en voiture, quel dommage de ne pas profiter de ce joli coin du Jura pour effectuer un parcours pédestre plus étendu. De plus, en ce début d'été, la flore est bien présente, tant en forêt que sur la crête, variant ainsi les espèces en fonction de leur affinité pour le substrat et l'exposition.


Mont de Baulmes sur fond de Chasseron

      Le parcours débute au Sud de Sainte-Croix, d'où on entame une montée progressive en forêt agrémentée de quelques traversées d'alpages. La pente se raidit ensuite et le sentier chemine parmi les fleurs pour gagner, face au Suchet, la croix ornant le sommet des Aiguilles de Baulmes. Vient ensuite le cheminement le long de la crête en direction du Mont de Baulmes. Un court passage cablé mène à la grotte de la Cave noire dans laquelle on peut s'aventurer par un goulot de plus en plus étroit. Prévoir un éclairage et laisser les sacs de côté, sans ça ... Le retour sur la crête permet de gagner le point de vue du Mont de Baulmes et son panorama étendu sur la plaine et le village en contrebas, ainsi que le Lac de Neuchâtel et les Alpes au loin. Une nouvelle traversée d'alpage en profitant comme à l'accoutumée des portiques permet de regagner la piste et enfin le point de départ après 6h environ.


Chalet de La Râpe, Gittaz Dessus, sommet des Aiguilles, Cave Noire, Lac de Neuchâtel

     Un aperçu de la flore (de gauche à droite et de haut en bas) :


Grande Astrance (Astrantia major), Pimprenelle (Sanguisorba minor), Thym précoce (Thymus praecox), Rhinanthe à feuilles étroites (Rhinanthus angustifolius), Valériane des montagnes (Valeriana montana, Gesse printanière (Lathyrus vernus), Saxifrage à feuilles rondes (Saxifraga rotundifolia), Renoncule de montagne (Ranunculus montanus), Crocus printanier (Crocus vernus), Orchis moucheron (Gymnadenia conopsea), Piloselle orangée (Pilosella aurantiaca), Trolle (Trollius europaeus), Kernère des rochers (Kernera saxatilis), Chardon décapité (Carduus defloratus), Athamante de Crète (Athamanta cretensis), Anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria), Daphné bois-gentil (Daphne mezereum), Drave faux aïzoon (Draba aizoides), Cardamine à sept folioles (Cardamine heptaphylla), Gentiane jaune (Gentiana lutea), Silène fleur de coucou (Lychnis flos-cuculi), Ail des ours (Allium ursinum), Hélianthème blanchâtre (Helianthemum canum), Sabline à grandes fleurs (Arenaria grandiflora), Dentaire digitée (Cardamine pentaphyllos), Primevère acaule (Primula vulgaris), Hellébore fétide (Helleborus foetidus), Alchémille des Alpes (Alchemilla alpina), Bistorte (Bistorta officinalis), Primevère élevée (Primula elatior), Orchis mâle (Orchis mascula), Campanule agglomérée (Campanula glomerata), Renoncule laineuse (Ranunculus lanuginosus), Alchémille à folioles soudées (Alchemilla conjuncta), Populage (Caltha palustris) & Pigamon à feuille d'ancolie (Thalictrum aquilegiifolium).


Quelques espèces observées aux Mont et Aiguilles de Baulmes

Juillet 2016

Un itinéraire détaillé est proposé ici.