123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

lundi 31 juillet 2017

Roc du Vent (Beaufortain)

    Le Rocher du Vent est un joli promontoire rocheux qui domine le Lac de Roselend, près duquel nous passons de temps à autre lorsque nous nous rendons du massif du Mont-Blanc au Parc de la Vanoise et inversement. Au prix d'un modeste dénivelé de 550 m environ, on y accède par un sentier qui débute à proximité du refuge du Plan de la Lai situé le long de la route reliant au Sud le Cormet de Roselend au lac du même nom. On peut également entamer la montée depuis les abords du Lac de la Gittaz situé au Nord-Ouest à une altitude légèrement inférieure. Mais le site abrite une Via Ferrata qui peut constituer une alternative d'ascension. On en rejoint le point de départ en 3/4h environ depuis le refuge par un sentier étroit et pentu qui serpente dans les alpages au-delà du chalet de la Plate. Côté AD, le parcours comprend de nombreux barreaux, un pont de singe et un tunnel à traverser au retour pour nous ramener sur l'itinéraire de randonnée (ne pas oublier la frontale !), le tout entrecoupé de sentiers escarpés.

Lac de Roselend depuis le tracé de la Via Ferrata

     Après les pluies diluviennes de la veille, entre les deux sorties au Rocher de la Sècheune timide embellie semblait se dessiner et nous optons pour la Via Ferrata du Roc du Vent. Mais à mesure que nous remontons la route sinueuse qui se dirige vers le Cormet de Roselend, le ciel s'assombrit de plus en plus au point de distiller quelques gouttes lorsque nous sortons de voiture. Nous entamons néanmoins la montée vers le point de départ de la voie en nous disant qu'il sera encore temps d'aviser. La situation se stabilise et nous nous lançons, le rocher paraissant relativement sec. A défaut de nous offrir des larges perspectives, la brume qui nous entoure rend l'atmosphère véritablement magique. Et pour ne rien gâcher, le ciel s'ouvre brutalement à l'approche du sommet, découvrant ainsi le Lac de Roselend qui s'étire en contrebas. Mais nous ne trainons pas en chemin et rentrons juste à temps au refuge avant un nouveau déluge. Cette Via Ferrata constituait une première, preuve qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire ...

Rocher du Vent, pont de singe, Tabouret à feuilles rondes, crête sommitale, tunnel

Juillet 2017