123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

vendredi 28 juillet 2017

Rocher de la Sèche (Vanoise)

    Les mauvaises prévisions météo qui nous avaient fait renoncer au Mont Rose se révèleront exactes et cette journée de fin de mois de juin s'annonce en effet bien maussade. Une randonnée est néanmoins organisée à la hâte après l'ascension de la Grande Sassière et l'escalade de la Tête de la Balme les jours précédents. Nous prenons donc la direction du Vallon de Champagny déjà arpenté à plusieurs reprises, été comme hiver, notamment pour effectuer le Tour de la Vallaisonnay, gravir la Pointe de la Vélière ou rejoindre le Refuge de la Glière. L'objectif est cette fois plus modeste puisque, en dépit des 1000 m de dénivelé, il consistera à gagner les hauteurs de l'alpage du Lécheron par un sentier évident. Deux possibilités s'offrent ensuite : soit traverser au mieux le torrent à Froide Fontaine, poursuivre vers le Nord en direction du Passage de la Frête et progresser quelque peu sur la crête de Chapendu, soit s'orienter vers l'Est par une sente initialement bien marquée pour atteindre une gouille et gagner ensuite le point le plus haut du Rocher de la Sèche. Les conditions météo nous conduiront finalement à parcourir les deux itinéraires lors de deux sorties distinctes.


Face Nord de la Grande Casse depuis le sommet 

     Le ciel est bien chargé et une fine pluie s'invite momentanément au départ de Champagny-le-Haut. Nous passons rapidement à côté du chalet du Lécheron, Noëlle pointant le bout du nez en entendant les aboiements de son chien. La pluie reprend mais le ciel semble se dégager partiellement et nous décidons donc de poursuivre. Arrivée à Chapendu sous un soleil qui ne fera malheureusement qu'une brève apparition, avant que de sombres nuages ne s'amoncèlent à nouveau. Retour au Lécheron et poursuite de la descente pour être rattrapé cette fois par une pluie diluvienne qui ne nous épargnera pas. Le coin vaut néanmoins le détour et une nouvelle visite est programmée dès le retour d'un temps plus clément. Ce sera le cas deux jours plus tard et c'est sous un chaud soleil que nous remonterons les pentes pour nous rendre au Rocher de la Sèche. On y jouit d'un superbe panorama sur les sommets qui dominent d'Est en Ouest le Vallon de Champagny : la Grande Motte, la Grande Casse, la Grande Glière et le Grand Bec. La flore abondante et diversifiée s'accompagne d'un cortège de papillons parmi lesquels l'Apollon et le Machaon. Superbe ...


Un aperçu de la flore
De gauche à droite et de haut en bas :

Lin des Alpes (Linum alpinum), Orchis alpestre (Dactylorhiza alpestris), Joubarbe des montagnes (Sempervivum montanum), Tofieldie à calicule (Tofieldia calyculata), Potentille dorée (Potentilla aurea), Pensée des Alpes (Viola calcarata), Orchis globuleux (Traunsteinera globosa), Luzule blanc de neige (Luzula nivea), Bistorte (Bistorta officinalis), Serpolet (Thymus serpyllum), Liondent hispide (Leontodon hispidus), Vesce des bois (Vicia sylvatica), Antennaire dioique (Antennaria dioica), Linaigrette à feuilles étroites (Eriophorum angustifolium), Digitale à grandes fleurs (Digitalis grandiflora), Gentiane de Koch (Gentiana acaulis), Potentille à grandes fleurs (Potentilla grandiflora), Orchis moucheron (Gymnadenia conopsea), Alchémille des Alpes (Alchemilla alpina), Centaurée uniflore (Centaurea uniflora), Minuartie à feuilles de mélèze (Minuartia laricifolia subsp. laricifolia), Trèfle alpin (Trifolium alpinum), Géranium des forêts (Geranium sylvaticum), Nigritelle noirâtre (Gymnadenia rhellicani subsp. rhellicani), Euphorbe petit-cyprès (Euphorbia cyparissias), Trèfle rouge (Trifolium rubens), Trèfle de montagne (Trifolium montanum), Raiponce à feuilles de bétoine (Phyteuma betonicifolium), Raiponce ovale (Phyteuma ovatum), Anémone soufrée (Anemone alpina subsp. apiifolia), Pédiculaire du Mont Cenis (Pedicularis cenisia), Listère à feuilles ovales (Listera ovata), Salsifi des prés (Tragopogon pratensis subsp. pratensis) & Joubarbe à toile d’araignée (Sempervivum arachnoideum).

Un itinéraire détaillé est proposé ici.

Juin 2017